Exemples d’utilisation Entretien des espaces verts avec pince d’abattage AUTRES SECTEURS

  • Client Bendini Autotrasporti
  • Pays Italia
  • Modèle de la machine JF545 V-Max
  • Secteur …altri ambiti di applicazione
  • Application Élagage

Une nouvelle approche pour l’entretien des espaces verts avec la JF545 V-Max et la pince d’abattage

L’entreprise « Bendini Autotrasporti » de Bologne, client historique de Jekko, a testé en avant-première la nouvelle JF545 V-Max. Elle a utilisé l’application de la pince d’abattage pour des activités d’élagage et pour une opération de maintenance extraordinaire du lit d’une rivière avec enlèvement des troncs d’arbres.

Qui a dit que les activités d’élagage devaient être compliquées et dangereuses, ou qu’elles exigent un grand nombre d’équipements et plusieurs opérateurs ? L’un des multiples nouveaux accessoires que l’on peut désormais installer sur la version V-Max de la JF545, est une tête d’abattage, composée d’une scie et d’une pince à grumes pour l’élagage et l’abattage des arbres, une nouvelle solution qui va révolutionner le monde de l’entretien des espaces verts.

Pour bien comprendre la portée de cette nouvelle application, il convient tout d’abord de revenir sur les modalités actuellement employées pour l’élagage et l’abattage des arbres. « En règle générale, on effectue l’élagage de deux manière différentes. La première méthode consiste à utiliser une plate-forme ou une grue équipée d’une nacelle pour amener l’opérateur en hauteur afin qu’il puisse intervenir avec la tronçonneuse, pendant qu’une seconde grue maintient la pièce pendant la coupe puis la pose sur le sol ; cette solution nécessite l’utilisation de deux machines. L’autre solution est celle de la grimpe dans les arbres, qui consiste à faire monter dans l’arbre l’opérateur équipé de griffes d’élagage et d’un harnais. L’opérateur effectue les coupes avec une  tronçonneuse harnachée et on utilise une grue pour déplacer la pièce coupée. Ce type d’opération est associé à de nombreux risques pour la sécurité de l’opérateur. », explique Emanuele Bendini de Bendini Autotrasporti. Il faut également souligner que les engins utilisés (normalement des camions-grue ou des plates-formes montées sur camion) sont encombrants, peu maniables et lourds. En outre, dans bien des cas (en particulier dans les contextes urbains), ils n’arrivent pas à se positionner à proximité immédiate du lieu d’intervention, et il faut donc utiliser une grande portée.

Avec la nouvelle application proposée par Jekko, tous ces problèmes sont facilement résolus. Tout d’abord, il est possible de couper, poser au sol et débiter des branches ou des troncs avec un seul outil, et, par conséquent, l’opération peut être effectuée avec une seule machine et un seul opérateur. Grâce à sa taille compacte, le modèle JF545 V-Max est capable de se faufiler dans des espaces très réduits et il peut arriver au plus près de la zone de travail : « Cela nous permet d’opérer avec des marges de sécurité et de précision encore plus élevées, car nous n’avons pas à exploiter la portée maximale de la machine. », explique Emanuele Bendini. La JF545 V-Max est aussi caractérisée par son très faible niveau d’envahissement sur le site d’intervention, un élément qui n’a rien de négligeable, notamment dans le cas des opérations effectuées dans les jardins des maisons privées. L’un des aspects les plus importants de cette innovation est toutefois la sécurité : avec la radiocommande de la JF545 V-Max, l’opérateur peut en effet contrôler tant la grue que la pince à une distance appropriée et avec une meilleure visibilité ; il n’est plus nécessaire de grimper dans l’arbre et de se prémunir contre les chutes de branches. C’est un progrès important dans un secteur qui, malheureusement, connaît chaque année de nombreux accidents, y compris mortels, dans le monde entier.

Les avantages de la JF545 V-Max ne s’arrêtent pas là. « Cette application vient s’ajouter aux nombreuses fonctions déjà offertes par le modèle JF545. En effet, en plus de la pince pour l’abattage contrôlé des arbres, on peut aussi installer une nacelle ou une plate-forme pour l’opérateur, ou bien travailler de manière classique avec un crochet ou un treuil, tant avec le bras principal qu’avec la flèche. On peut donc effectuer avec une seule machine de multiples types de travaux dans d’innombrables domaines d’application. Lorsque les travaux dans le secteur forestier sont terminés, la pince peut facilement être désinstallée et l’opérateur retrouve une grue JF545 classique, utilisable tout au long de l’année pour toutes les applications industrielles et civiles. La polyvalence est assurément le point fort de cette machine », souligne Emanuele Bendini.

« La JF545 V-Max avec pince d’abattage s’avère la machine idéale pour les entrepreneurs qui jusqu’à ce jour ont effectué des activités de maintenance des espaces verts de manière traditionnelle, c’est-à-dire en mobilisant plusieurs machines et plusieurs personnes, ou des méthodes dangereuses de grimpe dans les arbres. Plusieurs marchés ont déjà manifesté leur intérêt pour cette nouvelle solution : l’Amérique du Nord, avec les États-Unis et le Canada, mais aussi l’Italie et le bloc centre/nord de l’Europe, avec l’Allemagne, la France, la Hollande, la Finlande et la Norvège. » conclut Alberto Franceschini, Directeur export de Jekko.

Pour plus d’informations

Gagnez du temps, contactez-nous ou demandez un appel vidéo!

    Voglio iscrivermi alla newsletter Jekko e/o ricevere vostre informative